Florence GobillardKinesiologue

profil.jpg

Florence GOBILLARD
16 rue de Châlons
51460 POIX
Portable : 06.77.51.89.39
Fixe : 03.26.66.62.13
flo.gobillard@gmail.com

petit-prince.png

MON PARCOURS

. Je suis infirmière diplômée d’état. Mon idéal de soin était de m’occuper du patient dans sa globalité et ne pas considérer sa santé que d’un point de vue médical, savoir aussi reconnaître ses problèmes psychologiques et sociaux.

Pour arriver à cet idéal, je me suis d’abord formée à la relation d’aide.

Définition de la relation d’aide par Carl Rogers : « La relation d’aide est une relation permissive, structurée de manière précise, qui permet au patient d’acquérir une compréhension de lui-même à un degré qui le rende capable de progresser à la lumière de sa nouvelle orientation. Cette hypothèse a un corollaire naturel : toutes les techniques utilisées doivent avoir pour but de développer cette relation libre et permissive, cette compréhension de soi dans l’entretien d’aide, et cette orientation vers la libre initiative de l’action. »

J’ai donc appris à développer différentes capacités notamment :

•A connaitre le patient, le patient est un être unique, avec un parcours de vie qui lui est propre, selon son histoire de vie, sa sensibilité, sa culture, il devra s’adapter physiquement et psychologiquement à son environnement, sa maladie …

•A reconnaître ses besoins fondamentaux avec la Pyramide de Maslow
pyramide_maslow.png
•Reconnaître le travail de deuil : Toute perte va entraîner un travail de deuil, perte d’un être cher, d’un emploi, de la santé…
C’est un travail intérieur normal qui réclame du temps et passe par différentes étapes que l’on doit savoir reconnaître pour comprendre et aider la personne.
les_cinq_etapes_du_duel.png

  • 1) Choc sidération
  • 2) le déni
  • 3) Peur dépression
  • 4) Tristesse
  • 5) Acceptation
  • 6) Le Pardon
  • 7) Quête de sens
  • 8) Sérénité paix retrouvée


•L’écoute active des messages non verbaux (expression du visage, geste, regard, ton de la voie …) contribuent à donner du sens.
•L’empathie, faculté intuitive à percevoir ce que ressent le patient.
•Ne pas juger.
•L’authenticité, la sincérité, la confiance.
•La communication.


. Cependant, ce type de soin réclame du temps et des moyens, ce que nous n’avons pas dans notre système de soins actuel, c’est pourquoi bien naturellement, je me suis dirigée vers d’autres façons de soigner, d’autres pratiques plus intuitives.

La kinésiologie : J’ai tout de suite compris et apprécié son approche bienveillante, ayant pour but le mieux être de la personne, tout en respectant son identité et son rythme.

Aujourd'hui, je ne fais plus d'injections, je pose mes doigts, ça ne fait pas mal et je vais bien plus loin que l'aiguille, je travaille sur le corps physique et le corps énergétique.